21 mars 2017

Un premier prix pour Enel Tismaé (et pour Nats Editions) !



Nous vous en parlions il y a peu, Enel Tismaé était nominée au Prix de la Mission Locale Picardie Maritime qui devait être remis lors du Salon du Livre d’Abbeville… 



C’est avec une grande fierté que nous pouvons vous annoncer qu’elle l’a gagné ! 😄 🎆

Et c’est une Enel toute émue qui a récupéré son prix samedi dernier ! 

video


Nous profitons donc de l’occasion pour poser quelques questions à Enel et qu’elle nous raconte cette super aventure… 

Salut, Enel ! Félicitations ! :D Raconte-nous comment tu tes retrouvée nominée pour ce prix ? 
Bonjour, Nat ^^ 
Eh bien, je me suis inscrite pour le salon du livre, tout simplement. Il est à côté de chez moi, je me suis dis que ça serait dommage de ne pas y participer. Mon inscription a été validée puis, quelques mois plus tard, j’ai reçu un coup de téléphone de la bibliothécaire, également en charge de l’organisation, qui m’a annoncé que « Les temps d’une vie, Tome 1 » avait été choisi par le jury pour faire partie des quatre titres en lice pour le prix. J’ai raccroché le téléphone en me demandant si j’avais bien compris, mais ça m’a ensuite été confirmé par mail… aucune erreur possible, j’étais bien dans la course au prix ^^ 

Le roman nominé nest pas nimporte lequel, puisquil sagit du premier que tu as écrit… Est-ce que cela ta encore plus fait plaisir, ou peu importe le roman, ce qui compte étant la reconnaissance en tant quauteur ? 
J’aurais bien évidemment été ravie peu importe le roman, car être nominée est déjà une très belle reconnaissance. Nous étions une bonne trentaine d’auteurs présents sur le salon, certains comme moi avec plusieurs romans à leurs actifs. Donc être sélectionnée parmi tous les titres présents était déjà énorme pour moi. 
Maintenant, il est vrai que le fait que ça soit justement ce titre qui fut nominé a en effet eu une saveur particulière. C’est le premier roman que j’ai écrit, celui que j’aime appeler « mon bébé ». C’est le texte qui m’a fait comprendre que, moi aussi, je pouvais écrire, donc, oui, le plaisir en a été décuplé à l’annonce de la nomination, puis du résultat. 


Tu as été émue aux larmes lors de la remise ! Est-ce que la surprise a été totale ? 
Ah ça, pour être émue, je l’ai été ! J’ai fondu en larmes ! Bon, pour ma défense, il faut préciser que, dans la vie, je suis hyper émotive. Je pleure facilement devant une série, un film, en lisant un bouquin ou encore avec une musique qui me touche particulièrement, alors là… 
La surprise a été totale. Je n’y croyais pas, et, en même temps, je voulais y croire. Les autres nominés étaient des auteurs québécois, semble-t-il assez connus dans leur pays, je me disais donc que je n’avais aucune chance… Mon seul espoir résidait dans le fait qu’aucun d’entre eux n’étaient nominés pour un roman fantastique. Ils se classaient dans d’autres genres. Je me suis donc dit que, avec un peu de chance, le fantastique parlerait aux jeunes… 
Maintenant, avec le recul, je me remémore une conversation téléphonique avec l’organisatrice, et particulièrement son insistance pour que je sois bien là lors de l’inauguration du salon… Je pense qu’elle avait déjà connaissance du résultat du concours à ce moment-là et que j’aurais peut-être pu y voir un indice. 


Parle-nous un peu du salon et de lambiance… 
C’est un salon qui est tout jeune, puisque c’était seulement la seconde édition. L’an passé, je n’avais pas pu m’y rendre et je ne savais donc vraiment pas à quoi m’attendre, et finalement ça a été une très belle surprise. 
Un salon bien organisé, avec une communication autour de l’événement vraiment forte et du coup du monde au rendez-vous. Il n’y a que le dimanche matin où c’était un peu calme, sinon il y avait toujours beaucoup de gens dans la salle. 
Pour l’ambiance, elle était excellente, mais, ça, je pense que je le dois à ma voisine de table (Sophie Jomain) avec qui j’ai beaucoup ri et échangé, et au prix que j’ai reçu. Automatiquement, j’étais de très bonne humeur ensuite lol. 

Où pourrons-nous te rencontrer ces prochains mois ? 
Je fais le Salon Fantastique de Paris le 7 mai prochain. Ensuite, je serai à Envie de Livre le 4 juin. C’est un salon qui se déroule dans le 62, à Sailly Labourse, et en octobre, il est prévu que je sois aux Halliennales, à côté de Lille. 


Merci Enel ! :)
Une petite précision : Les temps dune vie Tome 1 – Rencontre avec Chronos est aussi le tout premier roman à avoir été signé par Nats Éditions. Il a donc une place à part dans la Maison, ce qui nous rend encore plus fiers de ce prix, même si tout le mérite revient bien sûr à Enel ! Encore bravo à elle ! ;)

Nous finissions cet article par une petite galerie photos et une revue de presse ! ;) 

Crédit photos : Nicolas Fruchart – Un grand merci à lui ! 

Revue de Presse : 

Et un article Blog très sympa qui nous met bien dans l’ambiance par Fred K : 

1 commentaire: