12 sept. 2016

Dis maman, qu'est-ce que ça veut dire ? - Interview des Hope mère et fille





http://blog.nats-editions.com/2016/09/dis-maman-quest-ce-que-ca-veut-dire.html
"Dis maman, qu'est-ce que ça veut dire ?"

Donner un coup de main... Se noyer dans un verre... Être bavard comme une pie... Avoir une peur bleue...

La langue française est riche en expressions plus ou moins imagées. Mais cela peut prêter à confusion chez les enfants apprenant plusieurs langues ou souffrant de troubles tels que l’autisme, où la logique interdit toute interprétation.

Avec Dis Maman, qu’est-ce que ça veut dire ? Oxanna Hope explique certaines expressions courantes à ces enfants, illustrées par la jeune Tyana-Ambre Hope.

Sortie le 19 septembre 2016
Prix : 9€
ISBN : 978-3-95858-107-4

 Envie de le lire ? Rendez-vous sur la boutique en ligne. 


Bonjour Oxanna et Tyana-Ambre, pouvez-vous nous présenter « Dis maman, qu´est-ce que ça veut dire ? » ? 
Oxanna : Bonjour ! « Dis maman, qu’est-ce que ça veut dire ? » est un petit livre jeunesse qui a pour but d'expliquer aux plus jeunes ce que signifient certaines expressions. Les enfants, parfois, ne comprennent pas leur sens. Il faut avouer que certaines sont un peu étranges, comme, par exemple, « donner sa langue au chat ». Ce serait dommage qu’un enfant donne vraiment sa langue à son chat pour avoir la réponse à une question, non ? Du coup, nous avons repris ce thème en l’illustrant à notre manière. 
Tyana-Ambre : C’est un livre jeunesse qui sert à apprendre aux enfants les expressions. 

S´adresse-t-il uniquement aux enfants ayant des problèmes d’apprentissage ? 
Oxanna : Non, bien sûr. Je pense que ce livre s’adresse à tout type de public, individus porteurs de handicaps, ayant des difficultés de compréhension, ou non. C’est une façon ludique d’aider les enfants à mieux interpréter les choses, et surtout de manière très visuelle, parce que ce côté imagé des mots facilite grandement les apprentissages à mon sens. Pour les petits comme pour les adultes. 
Tyana-Ambre : Pas forcément. Je dirais que ça peut convenir à toutes sortes d’enfants. 

Votre binôme est très particulier car vous êtes maman et fille ! Cela a-t-il été facile de travailler ensemble ? 
Oxanna : Ce binôme, moi en tant que maman d’un enfant un peu spécial, j’en ai rêvé pendant presque 10 ans. Le jour où j’ai commencé à apprendre à dessiner des « messieurs contents/pas contents » à ma fille, je me suis jurée qu’un jour je travaillerais avec elle. Ce jour est arrivé et je me réjouis de tous ses progrès. Travailler ensemble n’a pas été problématique. Je lui proposais les expressions et lui demandais de dessiner la façon dont elle les voyait, et j’ai d’ailleurs parfois été surprise de me rendre compte qu’elle les interprétait parfaitement. 
Tyana-Ambre : Non, pas vraiment. On avait le projet de travailler ensemble depuis longtemps, alors je dessinais quand elle écrivait et chacune faisait son travail. 

Qui a choisi les expressions à illustrer ? 
Oxanna : En fait, j’avais fait, quelque temps plus tôt, un listing de ces expressions, justement pour les lui expliquer. Du coup, nous avons pris celles qui nous semblaient les plus amusantes et qui l’inspiraient. 
Tyana-Ambre : Euh, je dirais que c’est ma mère, mais elle m’en a proposé plusieurs et j’ai quand même pu choisir celles qui me faisaient le plus rire. 

Avez-vous des anecdotes à nous raconter à propos de la mauvaise interprétation de ces expressions ? 
Oxanna : Ce n’est pas vraiment une expression, mais lorsque j’ai un jour dit à ma fille « Tiens, c’est marrant, ça », dans le sens « C’est étrange », elle m’a dévisagée avec une mine contrariée, puis s'est écriée « Mais, maman, je ne vois pas ce qu’il y a de drôle »… Comme quoi, ce sont parfois les expressions les plus simples qui sont les moins aisées à intégrer. 
Tyana-Ambre : Je ne m’en souviens pas. 

Est-ce que d´autres tomes avec de nouvelles expressions sont envisagés ? 
Oxanna : Nous avons d’autres dessins sous le coude, oui. Dans la finalité, j’aimerais qu’il y ait toute une série de petits livres explicatifs qui reprendraient également des expressions de la langue anglaise, allemande et autres, parce que c’est toujours intéressant de savoir comment cela se passe aussi au-delà des frontières. 
Tyana-Ambre : On en a parlé et on aimerait en faire d’autres, oui. Mais je voudrais faire aussi des livres différents pour les enfants, pour leur raconter des histoires. 


Et pour plus d'informations sur Oxanna, visitez sa fiche auteure 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire