11 févr. 2017

Un auteur Nats Éditions nominé pour un prix littéraire !


http://blog.nats-editions.com/2017/02/un-auteur-nats-editions-nomine-pour-un.html

Aujourd’hui, un petit article pour vous annoncer une nouvelle très particulière ! 

En effet, cela arrive rarement (c’est peut-être la 2e fois depuis son lancement), mais un auteur Nats Éditions
est en lice pour un prix littéraire. 

Sachez que ce prix sera remis au gagnant le week-end du 18/19 mars 2017 à l’occasion de la seconde édition du Salon du livre d’Abbeville, qu’il est décerné par des jeunes qui n’ont pas l’habitude de lire ou de s’investir dans un projet littéraire, et qu’il y a seulement quatre nominés. 

Et parmi ces quatre nominés, il y a… Enel Tismaé

Enel et son roman Les temps d’une vie - Tome 1 : Rencontre avec Chronos sont donc en lice pour
le Prix Littéraire de la Mission Locale Picardie Maritime

Elle sera à cette occasion au salon du livre d’Abbeville pour dédicacer ses ouvrages, monter sur scène avec les autres nominés et peut-être y recevoir le premier prix de sa carrière d’auteur. 

On croise fort les doigts pour elle et si vous êtes dans la région, n’hésitez pas à aller la soutenir ! 


 Pour la rejoindre sur le salon : 
Espace culturel Saint André 
Rue du Moulin Quignon
80100 Abbeville 

Le samedi 18 mars de 14 h à 18h et le 
dimanche 19 mars de 10h à 12h et de 14h à 18h. 
Entrée gratuite

7 févr. 2017

Nats Editions au Salon du livre de Serémange







Dimanche dernier, le 5 février 2017, avait lieu la 3e édition du Salon du livre et de la BD de Serémange-Erzange, organisé par l´association ACASE.

Nats Editions y était pour la 2e année consécutive et, honnêtement, nous espérons y retourner de nombreuses années encore !
Alors, bien sûr, ce n´est pas le Salon de Paris, car il se situe dans un petit village, mais quelle ambiance !

Cette année, notre éditrice Natalie Sieber était entourée de Cyril Durr (The Gutter), David Royer (Divano), Cyane (Les Enfants de Calliope) et de Rémy Soitout (illustrateur de Non, je ne suis pas celui que l´on croit).
Au stand voisin, Aurélie Genêt présentait ses divers romans, dont La Forêt des Murmures, et, un peu plus loin, Jérémy Semet, auteur de Monsieur Sockette et Dans mon imagination (illustrations d´Anne-Sophie Le Saulnier), avait également son propre stand.

Comme vous pourrez le voir sur les photos ci-dessous, les cosplayers étaient à nouveau au rendez-vous, et parmi eux plusieurs personnages issus de notre BD parodique The Gutter ! 😃
Rorschach des Watchmen et Batman s´y sont d´ailleurs reconnus. 😊





Nous en avons profité pour essayer le live Facebook ! L´expérience a été plutôt sympa bien que, manquant d´expérience, la main de Natalie a pas mal tremblé ! 😝

Petite présentation de l´équipe :


Tour du salon :


Prochain rendez-vous avec Nats Editions au Festival du jeu de rôle de Kaysersberg les 29 et 30 avril 2017. Aurélie Genêt et David Royer ont déjà confirmé leur présence autour de Natalie. D´autres les rejoindront peut-être ! 😉

Pour ne louper aucune de nos actualités, n´hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter ou à nous suivre sur Facebook ou Twitter ! Nous y annonçons régulièrement des nouvelles dates. 😉

6 févr. 2017

A & E 2: Quarante ans que je t'aime - Interview de son auteure





http://blog.nats-editions.com/2017/01/a-e-2-quarante-ans-que-je-taime.html
A&E2 - Quarante ans que je t'aime

Lorsqu’un squelette est découvert sous les fondations d’une école primaire, c’est le commissaire Charles Gérand qui est chargé de l’enquête.

Très vite, des pistes le mènent à des faits et rumeurs liés à la diaspora chilienne ayant fui la dictature... il y a quarante ans.

Suivez une nouvelle enquête de Charles Gérand et son équipe, guidés par la plume toujours aussi efficace de Liliana Di Pietro.

Sortie le 20 février 2017
ISBN n° 978-3-95858-126-5
Prix 14€

Envie de le lire ? Rendez-vous sur la boutique en ligne. 



Bonjour Liliana, 

Peux-tu nous présenter ta série A&E ?  
A & E est une série policière. J’ai déjà écrit huit tomes, mais je suis persuadée que je ne m’arrêterai pas là. Chaque tome place au centre de l’intrigue une enquête sur un ou plusieurs crimes. Ce sont des romans d’énigme et de suspens.

Il ne s’agit pas de thrillers — genre qui a beaucoup de fans — dont l’objectif est de jouer sur la peur et les angoisses profondes du lecteur. Ce que je souhaite partager, c’est l’élucidation d’un fait criminel et les étapes de l’enquête pour y arriver : les indices, le suspens, les erreurs d’appréciation, les volte-face, mais aussi les confrontations psychologiques entre les suspects et les policiers, les avocats, les juges…

Je décris les doutes et les certitudes des enquêteurs, les preuves, leurs hypothèses, leurs problèmes personnels, mais aussi les personnes de l’entourage de la victime. J’ai toujours aimé les polars à l’anglaise, comme les enquêtes de l’inspecteur Morse, avec des intrigues imbriquées et des personnages complexes.

J’adore aussi les enquêtes minutieuses écrites par Michael Connelly, ex-journaliste d’investigation à Los Angeles, qui décortique un fait criminel sous tous les points de vue : celui du détective, du procureur, de la défense… Rien de plus intéressant pour moi que de voir et de revoir « Garde à vue », film mythique où, au centre d’une intrigue pleine de suspens, se confrontent deux personnalités dans un duel psychologique sans merci.

Le tome 2 de la série A & E, intitulé « Quarante ans que je t’aime », est un cold-case : un squelette est trouvé enterré sous les dalles d’une école primaire à Paris, un meurtre perpétré il y a quarante ans…

Les principaux protagonistes d’alors ? Camila, qui était une réfugiée chilienne en France après le coup d’État militaire de 1973 et Francis, un membre des services secrets français. Les acteurs d’aujourd’hui ? Malva, la fille de Camila, et son mystérieux père, et, bien sûr, le commissaire Gérand et son ami, le journaliste Greg Bachelet. 

D’après toi, est-il important de lire les tomes de la série selon leur ordre chronologique ou peuvent-ils se lire indépendamment les uns des autres ? 
Les tomes peuvent être lus d’une façon indépendante, car les enquêtes, toutes différentes, le sont. Ce qui se suit, d’un tome à l’autre, ce sont les histoires personnelles des personnages principaux. Mais, même si on n’a pas lu les tomes précédents, on peut suivre sans problème l’histoire. De toute façon, je me débrouille pour faire un petit rappel sur chaque personnage qui était intervenu dans le tome précédent. 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les personnages principaux et leurs relations (sans spolier, bien sûr !) ? 
Comme dans presque tout polar, le personnage principal est un commissaire, Charles Gérand. Autour de lui, son ami, le journaliste Greg Bachelet, et sa femme, Sarah, et des officiers de la brigade criminelle qui sont au cœur des enquêtes. Hormis les personnages principaux, les autres ne sont pas tous mis en relief dans les tomes successifs, certains disparaissent, d’autres font surface. 

Une lectrice demande si tu as systématiquement visité les lieux et pays dans lesquels se déroulent les faits. 
Oui, j’ai eu la chance de beaucoup voyager et, lorsque l’occasion se présente, je continue de le faire. De chaque lieu visité, je garde des impressions, une atmosphère et surtout les visages des gens et leur façon de vivre. C’est difficile à croire, mais la langue française n’est pas ta langue maternelle ! Pourtant, tu la maîtrises parfaitement… 

Est-ce que tu as une facilité avec les langues étrangères ou est-ce le fruit d’un long travail ? [Stp donne des espoirs à notre éditrice vis-à-vis de son apprentissage de la langue allemande !] Parfaitement, c’est un peu trop dire. En effet, j’ai de la facilité pour les langues étrangères, mais, si je peux m’aventurer à écrire des romans dans la langue de Molière, c’est surtout parce que j’habite en France depuis presque trente ans. Si je ne le pouvais pas, ce serait définitivement sans remède et sans espoir. Courage à notre éditrice !

Mais le parcours est long et rempli d’embûches. Après tant d’années, je dois encore réfléchir pour voir si tel ou tel verbe est transitif ou intransitif, ou si un nom est masculin ou féminin. Je me demande souvent d’où provient cette manie perverse des peuples qui ont hérité leur langue du latin de s’obstiner à faire comme bon leur semble. J’ai parfois aussi des doutes pour savoir si l’expression que je viens d’utiliser avec fierté n’est pas une simple traduction d’une expression courante dans ma langue natale et que personne ne comprendrait en français. 

D’où tiens-tu ton inspiration, en particulier pour les enquêtes ? De faits divers vus dans les journaux, ou est-ce totalement le fruit de ton imagination ? 
Elles sont le fruit de mon imagination. Je dois admettre, sans fausse modestie, qu’elle a toujours été très fertile. Je pense qu’écrire des histoires et inventer des personnages est presque une soupape qui me permet de m’évader.


Plus que quelques jours de patience pour lire ce tome 2 ! Et pour en savoir plus sur l'auteure, vous pouvez lire sa fiche ici. 

23 janv. 2017

Qu'est-ce qui se passe ? - Interview de son auteure





http://blog.nats-editions.com/2017/01/quest-ce-qui-se-passe-interview-de-son.html
Qu'est-ce qui se passe ?

Tu me reconnais ? Je suis l’ours polaire.
Je vis sur la banquise. Ici, tout est blanc, tout est beau.
Mais depuis quelque temps la mer m’apporte de drôles de choses que je ne connais pas.

Sortie le 6 février 2017
Prix 10€
ISBN n° 978-3-95858-123-4

Envie de le découvrir ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne.



Nouvelle sortie chez Nats Éditions, donc nouvelle interview ! Cette fois-ci, c’est Léa Larrieu, auteure et illustratrice de « Qu’est-ce qui se passe ? » qui répond à mes questions.

* Bonjour, Léa, et bienvenue chez Nats Éditions. Parle-nous un peu de toi, de ton parcours, tout ça, tout ça. 
Dès le lycée, j’ai su que je voulais « faire des images ». J’ai donc décidé de faire des études en arts appliqués, et puis je me suis spécialisée en graphisme. Aujourd’hui, je travaille en tant que designer graphique. En parallèle, j’ai commencé à faire des illustrations très tôt, et de par ma passion pour la littérature enfantine, j’ai bien évidemment pris le chemin de l’illustration jeunesse.

* Présente-nous un peu ton album jeunesse. 
C’est un « conte » écologique. Un format très court, mais où, je pense, l’essentiel du message est transmis. On suit les questionnements de l’ours polaire, ses interrogations.

* Il sonne très écologiste, pourquoi cette orientation ? 
Parce que c’est plus que nécessaire aujourd’hui. Je pense sincèrement que les enfants sont notre plus grand espoir. Les éduquer, leur faire prendre conscience, leur donner de bonnes idées et de bons gestes tôt, c’est encore ce que nous pouvons faire de mieux. Je ne suis pas pessimiste, au contraire, sinon je ne ferais pas de « happy end ».

* D’après mes sources (et elles sont plutôt bonnes), il est prévu que ton album soit traduit en plusieurs langues. Peux-tu nous en dire plus ? Pourquoi ces traductions. 
Parce que l’écologie est un enjeu mondial, ce serait dommage de se cantonner à une langue et un pays alors que le sujet est commun à tous les citoyens du monde.

* As-tu d’autres projets à venir ? 
Oui ! Je travaille sur un autre projet d’album jeunesse. Cette fois-ci, ce ne sera pas un ours, mais un mulot. Je n’en dis pas plus ! 


Pour tout savoir sur Léa, lisez sa fiche ici.

12 janv. 2017

"Qu'est-ce qui se passe ?" de Léa Larrieu disponible en plusieurs langues

http://blog.nats-editions.com/2017/01/quest-ce-qui-se-passe-de-lea-larrieu.html

Comme vous le savez, Nats Editions a la particularité d'avoir une « double nationalité » : la société est allemande car domiciliée en Allemagne, mais l'équipe éditoriale et la majorité de nos auteurs sont français ou francophones. C'est pour cela qu'actuellement la majorité de nos ouvrages sont en français, mais les choses commencent doucement à changer… 

Après Askeladen et le pari contre le Troll de Laurent Peyronnet et Godo, qui a connu une édition germanophone et une bilingue français-allemand, c´est au tour de Qu'est-ce qui se passe ? de Léa Larrieu de s'internationaliser ! 

Il sera ainsi édité non seulement en français et en allemand, mais également en anglais. Il connaîtra aussi pas moins de 3 éditions bilingues : français/allemand, français/anglais et allemand/anglais. 

Pourquoi ce titre a-t-il été choisi pour tant de traductions ? Pour deux raisons. La première est qu'il s'adresse aux tout petits lecteurs. Le texte de Léa est donc très simple, court, et donc facile à traduire. La deuxième est qu'il fait passer un message important et qui nous tient à cœur : la préservation de l'environnement. Qu´est-ce qui se passe ?, ou plutôt Was ist denn los ? ou encore What´s going on ? raconte en effet l'histoire d'un ours polaire qui observe des choses étranges sur sa banquise. 

Toutes ces éditions seront disponibles à partir du 6 février 2017 chez votre libraire habituel, marchands en ligne tels qu'Amazon et, bien sûr, sur notre Boutique en ligne. Pour vous aider à mieux vous retrouver dans votre commande, nous vous donnons la liste des éditions et leur numéro ISBN à la fin de cet article. 

Par ailleurs, Léa Larrieu vit actuellement en Estonie, où son travail a été remarqué par l'Institut français. Celui-ci lui permet d'exposer ses illustrations du 14 décembre 2016 au 15 février 2017. Si vous avez la chance de passer vers là-bas, vous trouverez plus de précisions sur le site de l'Institut français d'Estonie : http://www.ife.ee/fr/lea-larrieu-exhibition/ 
 Nous profitons de cet article pour les remercier chaleureusement de leur soutien.




Nous vous donnons donc rendez-vous le 6 février pour la sortie du livre, et voici comme promis la liste des ISBN : 
Français : 978-3-95858-123-4 
Allemand : 978-3-95858-124-1 
Anglais : 978-3-95858-128-9 
Français-Anglais : 978-3-95858-129-6 
Français-Allemand : 978-3-95858-125-8 
Allemand-Anglais : 978-3-95858-130-2 

Bonne lecture ! Viel Spaß ! Enjoy ! ;)

6 déc. 2016

Oreilles en déroute T2 - Interview de ses auteurs





http://blog.nats-editions.com/2016/12/oreilles-en-deroute-t2-interview-de-ses.html
Oreilles en déroute - Tome 2

La bande d’oreilles cassées et bioniques revient, renforcée d’un nouveau personnage : Lucas...
Et une fois de plus, ils vous prouvent qu’être sourd ou malentendant a parfois des avantages...
Et que savoir signer ou lire sur les lèvres, c’est carrément cool !

Natalie Sieber & Sergio Yolfa, avec l’aide du YouTuber Lucas Wild, s’appliquent à dédramatiser le handicap en mettant en scène le quotidien de sourds et malentendants, appareillés ou implantés, ainsi que de leurs proches.


Sortie le 12 décembre 2016
14€
Pour vous le procurer, rendez-vous ici.



Aujourd’hui, on se retrouve pour interviewer les auteurs de "Oreilles en déroute 2", qui sort prochainement chez Nats. Et, une fois n’est pas coutume, c’est un trio qui va répondre aux questions !

* Bonjour à tous les trois, tout d’abord, pouvez-vous vous présenter et nous parler de cette BD, nous dire qui a fait quoi sur ce projet ? 

Nat : Bonjour ! Je suis Natalie, la scénariste de la BD. Enfin, je ne sais pas si le mot « scénariste » est vraiment approprié, car toutes les planches sont inspirées de faits réels ! Il s´agit donc plutôt d´une adaptation de ces faits, vécus par des connaissances ou par moi-même… 

Sergio : Salut ! Je suis Sergio Yolfa, le dessinateur des Oreilles 2. Après The Gutter, Nat m’a demandé si je voulais illustrer la suite de sa série en y ajoutant ma petite touche personnelle, j’ai accepté avec plaisir et je me suis régalé à faire cette BD ! 

Lucas : Je m’appelle Lucas, je suis le youtubeur sourd (je suis aussi auteur du tumblr, JESUISSOURD). Sur mes vidéos, je signe (dans certaines vidéos, je parle aussi), mais toujours avec des sous-titres pour l'accessibilité à tout le monde. 


* Pourquoi la présence de Lucas sur ce volume ? Comment s’est passée « la rencontre » ? 

Nat : Un jour, j´ai lu un article sur le Tumblr de Lucas et j´ai adoré. C´était pendant la préparation du Tome 2 et je cherchais à y inclure des références à la LSF (Langue des Signes Française), mais comme je ne signe pas et que je ne connaissais personne qui signait vraiment, j´étais un peu bloquée. Ce Tumblr (lien ici) comporte pas mal d´anecdotes liées à la LSF donc j´ai demandé à Lucas s´il était d´accord pour que j´en adapte en planches… Je l´ai donc contacté, et il est ainsi devenu co-auteur et consultant en LSF ! ☺ 

Sergio : Pour ma part, je ne connaissais pas Lucas, ni ses vidéos, mais je trouve que c’est un gros plus pour la BD, grâce à lui j’ai appris quelques signes en plus !

Lucas : Pour la “rencontre”, ça s’est bien passé :) Comme Nat l’a dit, c’est elle qui m’a proposé de participer au projet. J’ai dit oui avec grand plaisir ! Mes expériences, que j’ai partagées sur mon tumblr et ma chaîne Youtube, ce n’est pas que pour moi, donc je suis ravi que Nat se soit inspirée de mes histoires :) 


* La collaboration entre vous trois a-t-elle été compliquée ? Trois personnes, trois avis différents, ça ne doit pas être facile pour se mettre toujours d’accord, non ? 

Nat : En fait, c´était assez facile : j´écrivais les planches, Sergio les illustrait et me les renvoyait juste « crayonnées » pour que je vérifie que tout soit ok, et Lucas en faisait de même s´il y avait son personnage. S´il y avait un détail à revoir, par exemple un signe à corriger, on le signalait à Sergio qui faisait la modif. Et, comme on est trois joyeux lurons, tout s´est passé dans une très bonne ambiance, je trouve ! 

Sergio : C’est vrai, ça s’est passé à merveille, j’avais pas mal de liberté en ce qui concerne la mise en page et l’apport humoristique que je pouvais apporter. Une fois mes dessins finis, j’attendais impatiemment les colorisations de Nat, et là aussi on s’est bien entendu. 

Lucas : Non, pas compliqué. Mon rôle pour la BD est moins important, mais quand ils me montrent les planches de BD où je suis, je vérifie si ça me va. Ce qu’ils font, ça me va très bien ! Après, comme Nat a dit, il y a certaines erreurs pour les signes, donc je suis là pour corriger ça :) 


* Question pour Sergio, étant parfaitement entendant, as-tu réalisé certaines choses en illustrant cette BD ? 

Sergio : J’avoue que je ne connaissais rien du monde des malentendants, mais cette BD m’a fait prendre conscience que ça devait pas être facile tous les jours ! En partant de faits réels et sur un ton plutôt humoristique, Nat montre les inconvénients mais aussi les avantages d'être sourd au quotidien. 


* Pour finir, avez-vous d’autres projets en commun ? 

Nat : Pas pour l´instant, mais si ce Tome 2 marche bien, pourquoi pas en prévoir un 3e ! ;) 

Sergio : Moi, je serais partant, je suis sûr que Nat et Lucas ont encore pleins d'anecdotes croustillantes ! 

Lucas : Je ne sais pas s’ils veulent encore de moi pour le 3ème. Mais ça serait bien qu’ils trouvent quelqu’un d’autre qui me “remplace” avec ses histoires. J’aime bien voir les différents témoignages. 


 Merci à tous et à très vite avec de nouvelles histoires d'Oreilles en déroute !

22 nov. 2016

Dédicaces de Décembre

http://blog.nats-editions.com/2016/11/dedicaces-de-decembre.html


Du 1 au 6 décembre 


  

  


Du 7 au 13 décembre 
 
 


Du 14 au 20 décembre 


 





Du 21 au 30 décembre